A.A.E.P.G. LA GOUESNIÈRE

A.A.E.P.G. LA GOUESNIÈRE

Le Bourg de Bonaban

   Place publique, autre fois « Le Placitre » : 

Elle se trouvait au centre du bourg, à l'intersection des deux routes actuelles (vers Dol et St Guinoux) mais n'existe plus depuis 1850, année ou une partie du terrain fut vendue à M. POULLET (marié à Marie-Anne Houitte, fille deThomas, 1er maire), alors propriétaire de Beauregard.

De cette place il n'existe plus que la fontaine et le lavoir...
En 1902, l'eau de la fontaine fut suspectée, à la suite d'une épidémie de typhoïde, mais les analyses effectuées furent négatives ; seule une quantité plus que normale de sel fut détectée ...
 


   Sur la place s'élevait le poteau patibulaire où étaient exécutées les sentences seigneuriales.
 

 

   Jadis, deux foires s'y tenaient les jours de St Léon (11 avril) et St Maudet (18 novembre) ainsi qu'un marché tous les lundis. 

Les jours de foire, le seigneur prélevait la dîme (redevance en nature ou en argent, portant principalement sur les revenus agricoles) et sa recette était transportée à l'Auditoire d'où le nom aujourd'hui porté par la ferme « La Recette ». 

 

   La Recette 

La ferme de la Recette a été construite près de l'ancien auditoire de Bonaban. L'ancienne maison d'habitation fut transformée en dépendance lors de la construction du nouveau logis en 1929.   

   Autrefois, dans le bourg, existaient des lieux nommés "Grand'Maison" et "La Tiemblais" respectivement habités par les familles COSSONNIÈRE et LECOULAN(T).


   Les murs extérieurs de plusieurs maisons du bourg sont ornés de pierres sculptées provenant de l'ancienne église St Léon détruite en 1807.

        

 

   La voûte a été édifiée lors de l'aménagement de l'avenue accédant au château (vers 1776). La route de Bonaban vers Dol s'appelait jadis "La Grande Chaussée". C'était en fait un chemin seigneurial planté d'arbres.  

   

Un local de la recette a aussi servi de Mairie…

 

   Les Maires et autres élus : 

La 1ère réunion ayant pour but de constituer une assemblée municipale eut lieu à la sacristie le 11 février 1790 et dura 10 heures. Seuls les citoyens actifs payant 30 sols de contributions directes pouvaient voter (ils étaient 26). Quinze, payant au moins 100 sols, étaient éligibles.

Furent élus :
 

- maire, Thomas HOUITTE de la Chesnais ;


- officiers municipaux, Guillaume LECOULANT et Michel JUHEL ; 

-  procureur, le recteur GIFFART.

Suivront comme maires :
 

- Jean RENARD (1793/1794)
- Charles RENARD (1794/1801)
- Toussaint LOCHET (1801/1802)
- Guillaume LECOULANT (1802/1816) qui va se battre avec son conseil pour garder son église puis le nom de sa commune … 
- Jean FAIDON (1816/1826)
- Pierre LEVEL (1826/1829) qui va devenir le 1er maire des deux communes réunies.
 

 

sources : "La Gouesnière et Bonaban" de Jh Viel ;

photos : 1, J.F. ; 2, L.P. ; portrait : collection privée H.
cartes postales : collection L.P.  



18/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres